Une femme entreprenante

Dame Gabrielle Houis (1866), fille du Maire de Pierric, marié à M. Chailleux, dont elle aura 2 fils : Ludovic et Eusèbe.

 

Elle saura « mener sa barque » car grâce à l’héritage de ses parents ainsi que la mort de son mari, elle a acquit le Moulin de Chère à la famille Judicelly / Foucault, pour léguer un revenu à ses fils.

 

Ludovic semble avoir spolier son frère, un peu simplet, pour avoir les biens de ses parents, dont le moulin de Chère, en totalité.

 

Il semblerait que ce soit lui qui détruisit la seconde roue du moulin du coté Loire Inférieure (actuellement Loire Atlantique) pour éviter de payer un double impôt sur l’utilisation de l’eau.

D’après certaines sources, Ludovic se serait surnommé « Bouzine ».